Les fromages qui puent en guerre à la télé

Avec la mondialisation, nous savons tous que certains consommateurs technocrates de cheesecake outre-atlantique ont souhaité interdire les fromages qui puent ou qui sentent fort. Tout cela pour des questions de normes, ou de goûts. Mais fait nouveau au sein du nouveau continent avec certains américains tentent de lutter contre l’hégémonie de la nourriture sans saveur.

Ah ah, mais connaissez-vous le pays qui semble succomber le plus facilement aux sirènes de l’industrie agro-alimentaire ? Oui, il s’agit du pays du camembert, du reblochon, ou du saint-nectaire. C’est une vraie honte, alors que c’est l’Amérique du nord qui montre l’exemple en demandant plus de saveur dans ses fromages. Alors qu’en France la production de fromage du terroir ne représente plus que 10% des fromages du « terroir », les Etats-Unis, eux, ont multiplié par mille leur production de fromages qui puent ces dernières années. C’est une situation édifiante pour un pays qui se défend d’un patrimoine culinaire d’exception. D’où cette question suggérée et non naturellement écrite par un stylo : États-Unis, le pays des fromages qui puent ?

SmemllyCheese vous invite à y réfléchir en allant voir notamment le reportage « La guerre des fromages qui puent »

 

Related Post